Une vie sans Lundi #1

Une vie sans Lundi #1

#UVSL est initialement créer par Lyvia Cairo – FR
Je trouve ses thèmes très intéressant et c’est pour cela que j’avais envie de créer un post-ci.
Vous pouvez retrouver tous ses articles sur : Lyvia Cairo

 

Si j’ai repris le thème de Lyvia « Une Vie Sans Lundi » ce n’est pas par hasard. En effet, depuis peu j’ai repris le boulot et clairement j’y vais à reculons. Dernièrement j’ai l’impression d’être une galérienne à trouver des stratagème plus ou moins saugrenu afin de démarrer mes semaines. Puis, un jour, entre deux plaques de saumon je me suis rappeler le jour ou j’ai connu le site de Lyvia en 2015, à l’époque la lire m’avait beaucoup aidé, je m’étais sentie poussé des ailes. C’est pour cela que j’ai pris la décision de relire ses articles depuis le début, ainsi je vais pouvoir écrire et exorciser ce qu’il y a en moi à travers ces rendez-vous du « Une Vie Sans Lundi »

Mais je vous entends arrivé « Dis Maman Loutre, c’est quoi Une Vie Sans Lundi?« . Vous avez déjà remarqué que nous sommes, de manière récurrente, à dénigrer le lundi? On appréhende ce début de semaine, on s’embarque dans un cercle pessimiste avant même qu’il ne soit arrivé. Alors cette vie « sans lundi » c’est une vie plus positive, ou on ne se dit plus « ah… c’est lundi… » mais plutôt « Allez on y va !!! » J’avoue, c’est quelque chose de plus facile à dire, et souvent mes articles seront plus des petits exutoires, Cependant, je sais que j’arriverais à apprécier pleinement chaque semaine et à en savourer chaque jour.

Afin de bien commencer cette série de rendez-vous, je me suis dis que vous parler des victoires personnelles serait une bonne chose. Sans que nous le sachions, nous vivons chaque jour ces « victoires », nous sommes tellement endoctriné par la société sur le fait qu’il faille toujours faire mieux et voir plus grand, que nous oublions d’apprécier les petites choses, nous laissons de côté ces petits moments, qui pourtant, mérite une place dans notre tête ou notre cœur. Il y a quelques mois, lors de ma lecture de « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » j’ai retenu une réalité qui m’avait échappé pendant très longtemps : dans notre vie il y a deux cercles, très souvent nous nous enfonçons dans le cercle vicieux sans même nous en rendre compte « le négatif attire le négatif » : il nous arrive une galère, on la rumine, s’en suit une seconde galère et ça enfle, ça prend de l’ampleur. Hors, le mieux que nous ayons à faire s’est d’entretenir le cercle vertueux très simple à fructifier « le positif attire le positif« . Bien sur, il est souvent difficile de trouver des plus dans toute chose, si on tombe dans les escaliers on ne va pas se dire « cool ! Au moins je suis arrivé en bas« . Mais chaque jour, en essayant de trouver du positif, cela nous aide à avancer plus facilement et à évoluer en une meilleure version de nous-même. C’est en cela que les petites victoires sont un premier pas vers le cercle vertueux. En mettant en avant ces exploits pourtant anodin nous basculons la routine dans un phénomène constructif, authentique, concret et avouons-le, plutôt flatteur. 

Voici donc 3 petites victoires me concernant, survenu au cours des dernières semaines:

tenir tête à ma mère. Lu de cette manière, ça peut paraître risible. Mais depuis toute petite, je suis conditionné, limite formaté pour obéir à mes parents. Ils décident, j’obéis. Cependant, depuis quelques temps : je répond, je m’affirme, je dis ce que je pense, je ne me laisse plus faire. C’est difficile, parfois je flanche, souvent l’émotionnelle prend le dessus et bien souvent je prends la fuite. Néanmoins, les quelques fois où j’arrive à tenir tête, se sont des victoires. Mes parents me disent que j’ai changer, c’est vrai. Pour eux ce changement est mauvais, négatif: je pense que c’est une question de point de vue. Je ne suis plus la docile jeune fille qui obéissait au doigts et à l’œil, alors forcément ça ne plaît pas. Petit à petit je prends mon indépendance et je construit ma vie, celle que je veux et non celle que l’on m’impose. Il aura fallut du temps, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir et énormément d’épreuves à surmonter, mais les premiers pas sont fait, il ne me reste qu’à continuer le chemin que j’ai emprunté.

passer des appels professionnels de moi-même. Tout comme ma précédente victoire, cela peu vous sembler dérisoire mais ne vous méprenez pas, c’est quelque chose d’extraordinaire pour moi. Depuis toujours je suis une grande timide. La plupart de mes amis/es en seront étonné car j’ai une facilité pour aller vers les gens assez déroutante. Mais maintenant je l’avoue : c’est aléatoire. A l’abris derrière mon écran de PC, je n’ai pas la moindre peine à aller dialoguer, m’affirmer ou crier au scandale. Cependant, quand il s’agit de la même chose dans la réalité, j’ai une forte tendance à prendre la poudre d’escampette. Ces derniers mois, j’ai du me rendre à l’évidence d’une chose, j’allais devoir me bouger mon jolie petit fessier de loutre et donner un coup de pied au fourmilier afin de trouver un emploi, et la case « appeler l’agence intérimaire » étant évidemment en priorité. La personne gérant mon dossier étant très professionnelle, à l’écoute et efficace, cela m’a facilité les choses, et pas qu’un peu. Mais tout cela est un pas de plus pour me défaire de cette timidité maladive.

reprendre l’entretien de mon blog. Et oui, depuis plusieurs mois, je suis dans une passe difficile qui fait que j’ai énormément de mal à alimenter mon bébé. Difficulté à lire, à écrire des chroniques, à créer même les rendez-vous basique tel que Les feux de la PAL, le Top Ten Tuesday ou le Throwback Thursday. Mais depuis peu, je recommence à m’y mettre, ça vient doucement, de manière très lente et alternative, mais c’est pour moi un pas en avant énorme. Je ne culpabilise plus en me disant que les articles seront en retard, et j’écris pour moi ce qui est essentiel dans la vie de bloggueuse. Car si je ne le fais pas pour moi ma motivation et mon entrain s’essouffleront vite.

Et voilà, j’en fini ici ce tout premier article « Une Vie Sans Lundi » et espère vous retrouver la semaine prochaine pour un prochain article !

Bisous tendresse et chocolat…

  • Votre dévoué Maman Loutre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *