Throwback Thursday #6

Throwback Thursday #6

 

Initié sur Instagram et repris par Bettie Rose Books, ce rendez-vous hebdomadaire consiste à partager une lecture correspondant au thème donné et ainsi permettre de faire découvrir nos livres en les sortant du placard mais aussi (et surtout) de parler avec grand plaisir de notre sujet favoris : la lecture. Connu grâce au blog de Lilichat.

Le thème de la semaine : Comme un air d’automne

 

 

« Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu’importe ? / Au fond de l’inconnu, pour trouver du nouveau ! »
Ces vers du « Voyage » éclairent à eux seuls l’entreprise du poète. Esprit vagabond, toujours mobile, Baudelaire explore les dédales de la conscience. Il atteint tantôt à l’extase, tantôt se perd dans les abîmes du péché. À travers ses poèmes, il nous fait partager le drame qui se joue en lui et qui n’est autre que la tragédie humaine. Baudelaire, premier poète moderne, donne à la poésie sa véritable dimension : exprimer, par-delà les mots, ce vertige absolu qui s’empare de l’âme. Tout chez lui, en lui affirme la nécessité de la souffrance, la fatalité du péché. Tout traduit en lui une âme profondément troublée mais charitable. Baudelaire fait des Fleurs du Mal un immense poème de la vie et du monde.

 

Voilà quelques années que j’ai lu ce livre. Mais tellement de souvenir. Même si le classique n’est pas un genre que je lis régulièrement, il fait partie de ceux qui m’apportent le plus de plaisir. Avec ses couleurs orangés, « Les fleurs du mal » se sont parfaitement marié à la saison automnale de ma lecture. Vous le montrer aujourd’hui me donne envie de le relire !

2 réactions au sujet de « Throwback Thursday #6 »

    1. il faut dire c’est un reccueil époustouflant ! je comprends que tu l’ai lu aussi souvent !
      Oh je vois qu’on l’a connu à la même période, moi aussi c’était au collège, mais j’avais déjà un graaaand pied dans la lecture =)
      Merci de ton passage =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *