Archives de
Étiquette : amélia varin

Dans un battement d’ailes

Dans un battement d’ailes

 

Titre : Dans un battement d’ailes
Auteur : Amélia Varin
Editeur : Erato éditions
Format : ebook
Service Presse

 

 

Résumé :

« Le vent souffle, emportant les feuilles mortes. Posé sur le rebord de la fenêtre, l’oiseau prend son envol. J’aimerais tellement le suivre. Planer vers la liberté. » Même lorsqu’on souffre, qu’on pense qu’il n’existe qu’une seule échappatoire, une petite lueur apparaît. Inattendue. Et doucement, le sourire revient. Tellement beau, tellement vrai. Et c’est en déployant ses ailes, que l’on s’envole vers de nouveaux horizons…

Mon avis :

Je remercie Erato éditions pour ce partenariat qui m’a permit de découvrir l’écriture d’Amélia Varin.

Cette nouvelle porte sur un thème très difficile : le harcèlement scolaire. Sujet sensible, parfois tabou, mais qui est ici, écrit avec une plume délicate. Nous découvrons Elaé, une adolescente victime de violence physique et psychologique de la part de ses « camarades » de classe. Petit à petit nous découvrons, grâce à des flashbacks, comment elle est passé de l’élève ignorée des autres au souffre douleur.

Nous nous attachons très vite à celle-ci, et ayant pour ma part vécu du harcèlement, je ne pouvais que me mettre à sa place, ressentant sa douleur, son envie de tout quitté. J’avais peur pour elle, j’appréhendais ce qu’elle allait subir, ses émotions. J’avais mal pour son silence et très vite, le cœur gros, je contenais de gros sanglot.

Il ne suffit pas simplement de raconter une histoire pour réussir à me faire réagir ainsi, pour avoir été aussi prise dans les mots, il fallait également que l’auteur ait insufflée à ses mots quelques choses de très précieux : des émotions. C’est ce qu’Amélia Varin a réussi à faire.

Je ne vous parlerais pas plus du contenu de cette nouvelle au risque de vous spoiler, mais je vous invite grandement à la lire. Si vous êtes sensible, prévoyez un paquet de kleenex et une tablette de chocolat. Je ne suis pas sortie indemne de cette lecture, je l’ai terminée avec une émotion forte, avec des souvenirs que j’avais enfoui très loin dans ma mémoire, mais qui on forgé celle que je suis aujourd’hui.

Alors merci Amélia d’avoir écrit l’histoire d’Elaé, qui pourrait être la fille, la sœur, l’amie de tout le monde, qui pourrait être nous.