Défis PKJ – Avril 2017

Défis PKJ – Avril 2017

 

Voilà un moment que je vois régulièrement les défis PKJ, je me disais « tiens j’y participerais bien » mais sans grande conviction. Alors, ce mois-ci, je me lance ! A la fin du mois, je noterais mon score et partagerais sur leur site. Ce qui est cool, c’est qu’avec une même lecture on peut remplir plusieurs cases ! Allez venez, on y va tous ensemble !

Les 30 choses à réaliser au mois d’avril

1) Lire un livre avec un poisson sur la couverture ou rencontrer le mot « poisson » dans sa lecture.

2) Lire un livre PKJ.

3) Le héros de votre lecture est de sexe masculin et il a été écrit par une femme.
=> « Pour ton bien » / Emily Blaine : Ben
=> « Undisclosed Desires » / Maud Cordier : Vincent

4) L’intrigue de votre lecture se passe sur une île.

5) Lire un tome 3.

6) Parler du #défiPKJ sur les réseaux sociaux.

7) Partager son avis sur un livre PKJ avec PKJ sur les réseaux sociaux.

8) L’auteur de votre lecture a un W dans son prénom ou son nom.

9) Lire un livre écrit par 2 auteurs.

10) Lire un livre drôle.

11) Des personnages de votre lecture se rencontrent sur Internet.

12) Lire un livre dont le titre est écrit de votre couleur préférée.

13) L’auteur de votre lecture en cours a écrit plus de 10 livres.

14) Lire un livre d’un auteur actif sur les réseaux sociaux.

15) Lire un livre avec une couverture gourmande.

16) Un des personnages de votre lecture est un artiste.
=> « Calendar Girl, tome 2 : Février » / Audrey Carlan : Alec 

17) Croiser le nom d’un pays dans votre lecture.
=> « Pour ton bien » / Emily Blaine : L’Irlande

18) Un des personnages de votre lecture a un fort caractère.
=> « Pour ton bien » / Emily Blaine : Marie-Clémence
=> « Calendar Girl, tome 2 : Février » / Audrey Carlan : Mia
=> « Encre éphémère » / Emmanuelle Lagadec : Katell

19) Lire un livre qui a un nombre de chapitres pair.

20) Le héros de votre lecture conduit une voiture.
=> « Pour ton bien » / Emily Blaine : Ben & Marie-Clémence 

21) Lire un livre que vous avez envie de conseiller.
=> « Encre éphémère » / Emmanuelle Lagadec

22) Réarranger votre bibliothèque/ranger vos livres.
=> ça tombe bien, j’ai du déménager xD

23) Lire un livre d’un auteur qui est né une année impaire.
=> « Pour ton bien » / Emily Blaine : 30 novembre 1981

24) Une scène de votre lecture se déroule dans un musée.

25) Il y a un animal sur la couverture de votre lecture (hors poisson).

26) Le héros de votre lecture passe un coup de téléphone.
=> « Calendar Girl, tome 3 : Février » / Audrey Garlan : Mia

27) Lire un livre avec un rebondissement inattendu.

28) Lire alors qu’il y a quelqu’un dans la même pièce que vous.
=> « Pour ton bien » / Emily Blaine : j’étais à table avec mes parents
=> « Calendar Girl, tome 2 : Février » / Audrey Carlan : avec mon chéri sur le canapé
=> « Encre éphémère » / Emmanuelle Lagadec : avec mon chéri et mon meilleur ami sur le canapé

29) Croiser un mot composé dès la première page de votre lecture.

30) Repousser son heure de coucher à cause d’une lecture.
=> « Pour ton bien » / Emily Blaine
=> « Encre éphémère » / Emmanuelle Lagadec

Les feux de la PAL #37

Les feux de la PAL #37

« C’est lundi, que lisez-vous » est un rendez-vous repris par Galleane, initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Le but étant de présenté les lectures de la semaine précédente, les lecture actuelles et à venir. Je participe à ce rendez-vous hebdomadaire en y ajoutant ma petite touche perso : en changeant juste le titre et en incluant d’autres petites catégories afin d’étoffer mon article. Petite précision, ce n’est pas parce qu’un livre est intégré à « dernièrement » que je l’ai terminé 😉 c’est juste que je l’ai lu dans la semaine qui est passé.

Mes chères loutres,

la semaine passé à été relativement calme, à un point ou je n’ai absolument rien fait ! J’ai réussi à zappé le Top Ten Tuesday, et posté en retard le Throwback Thursday. Je n’ai d’ailleurs pas mis en ligne non plus cette semaine mon On my WishList. Bref, je n’ai pas fait grand chose ! Cependant, j’ai commencé la lecture d’un nouveau livre, j’ai mis à jour mon bilan (tout riquiqui mais c’est déjà ça hein?). Et je vous prépare des articles aux petits oignons (oui moi j’écrirais toujours OIGNON), j’espère que ça vous plaira. En tout cas, de mon côté je me loutre d’avance !

Papouille

Maman Loutre

Résumé : 

Qui est-il?
A-t-il conscience de l’alchimie qui nous lie?
Son regard me brûle, m’électrise, m’enivre. Il en est presque insupportable. L’arrivé d’Ordan a bouleversé ma vie. Les disparitions. Les suspicions. Il n’est pas ici par hasard. J’en ai la certitude à présent. Les sentiments et les mots se bousculent en moi, sans ordre ni raison. Je donnerais n’importe quoi pour remonter le temps. Mais je dois entendre la vérité, même si elle m’effraie.

En cours – 11%

Résumé : 

Dans un monde ravagé par des titans mangeurs d’homme, les rares survivants de l’Humanité n’ont d’autre choix pour survivre que de se barricader dans une cité-forteresse. Même s’ils n’ont pas reçu d’attaque de titans sur leur ville depuis plus de cent ans, Eren et Mikasa vont pourtant être témoin de la mort de leur mère lorsque qu’un titan plus grand que les précédents apparaît pour détruire le mur : le Titan colossal. Eren décide alors de prendre sa revanche et de tous les tuer en entrant dans l’escouade d’exploration qui n’est autre que la section d’élite des soldats de l’humanité.

Un avis de passage : 

J’ai finis courant de la semaine de regarder la saison 1 de « Attack On Titan » et comme toujours devant un animé : j’ai versé ma larme. Certains épisodes prennent au coeur et aux tripes (en fait surtout aux tripes). J’ai vraiment hâte que la saison 2 sorte en France car, une chose est sur : je me calerais devant.

Résumé :

Cole Trickle est un nouveau venu dans le monde des courses de stock-cars. Malgré son inexpérience, il gagne la confiance du patron d’équipe Tim Daland et du constructeur Harry Hogge. De circuit en circuit, Cole apprend les secrets du métier. De fréquents duels l’opposent à Rowdy Bums, le champion en titre, jusqu’au jour où, après une violente collision, ils se retrouvent tous les deux à l’hôpital. Provisoirement sur la touche, Cole est remplacé par Russ Wheeler, un jeune pilote ambitieux et sans scrupules. Tandis qu’il ronge son frein, il noue une idylle avec la séduisante doctoresse Claire Lewicki…

Un avis de passage : 

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un genre vers lequel je me serais tourné de prime abord, je vous avoue que lorsque mon Chaton l’a mis sur Netflix, je pensais aller geeker un peu. Hors, force est de constaté que… je suis resté bloqué dessus. Je n’arrivais pas à décrocher. C’est donc ici une très bonne découverte qui, je l’espère, en entraînera d’autre.

Il y a quinze jour, je vous avez présenté dans mes « films » vues « Sucker Punch » qui était et reste toujours un véritable coup de coeur. Il n’y a pas que le film qui est génial mais les OST sont vraiment addictif ! J’ai un peu de mal à me passé de ces musiques. A partir du moment ou j’en met une, je m’isole dans une bulle musicale et plus rien ne m’atteint. Vraiment j’adore !

Une petite vidéo d’une chaîne que j’adore « Parole de Chat ». D’ailleurs avec mon Chaton, on se regarde régulièrement certaines vidéos. Je vous en posterais de temps à autre car c’est une véritable bouffé d’air frais et délire garantie ! Alors, n’hésitez pas, regarder les, partager et dîtes-moi vos impressions !

Une fois n’est pas coutume : je vous met une troisième vidéo. Il s’agit maintenant du premier Opening de « Attack On Titan ». Tout comme pour les OST de Sucker Punch, j’adore les génériques et OST de cette série. Si je m’écoutais, je les laisserais tourner en boucle. Mais sachons nous contenter d’une écoute et voir si ça vous plaît aussi?

Mars 2017

Mars 2017

Livre lu : 1 roman
Nombre de pages lus : 311 pages

Et je danse aussi (311 pages)

Acquisition : 2

 Cadeau : 1
Calendar Girl, tome 3 Mars

Magazine : 1
Causette #Mars2017

Throwback Thursday #3

Throwback Thursday #3

Initié sur Instagram et repris par Bettie Rose Books, ce rendez-vous hebdomadaire consiste à partager une lecture correspondant au thème donné et ainsi permettre de faire découvrir nos livres en les sortant du placard mais aussi (et surtout) de parler avec grand plaisir de notre sujet favoris : la lecture. Connu grâce au blog de Lilichat.

Le thème de la semaine est : La plus belle couverture 

Je n’ai pas su m’arrêter sur un seul titre, il y a 2 livres dont je souhaite vous parler

Noces d’éternité (74 pages)

Angleterre, année 1890…Ellen Covert vit dans un manoir victorien sujet à d’étranges manifestations : empreintes de pas mouillés, robe de mariée qui saigne,… L’atmosphère se charge de mystère jusqu’au jour où son futur époux est retrouvé mort au matin de ses noces. En dépit des conventions, Ellen enquête sur le mystère de la demeure et sur celui qui entoure sa propre personne. Dépourvue de droits, elle se heurte aux secrets de son père et à la mort mystérieuse d’une esclave. Perdue entre intimes convictions et troubles, elle s’apercevra que le plus grand danger ne vient pas d’où elle pense…

La malédiction Grimm (509 pages)

Elizabeth Drew, 15 ans, s’ennuie au lycée, peine à s’y intégrer, et ne s’entend pas avec la nouvelle femme de son père. Sur les conseils de son prof préféré, elle se présente à un entretien d’embauche pour un emploi de bibliothécaire. Or, il ne s’agit pas d’une bibliothèque ordinaire : aucun livre à l’horizon, seulement des objets, certains inspirés des romans de G. H. Wells, d’autres issus des contes des frères Grimm – comme les bottes de sept lieues ou le miroir magique de la belle-mère de Blanche-Neige… Bientôt, Elizabeth apprend la vérité : les objets entreposés dans la galerie Grimm sont magiques ! Mais ce n’est pas tout : les gens peuvent les louer, à leurs risques et périls. Car la magie est parfois dangereuse, et le genre de caution que doit laisser l’emprunteur est assez insolite : son sens de l’humour ou son premier-né, ou encore ses souvenirs d’enfance…

Pourquoi deux livres ? me demanderez-vous avide d’avoir ma réponse (j’ai droit de rêver non?) et bien, je vais vous le dire : tout simplement parce que, de toute ma liste de livres lus sur Livraddict, je n’arrivais pas à choisir entre les deux ! Le premier est plutôt sobre mais sublime, le second est plus rempli mais tout aussi magnifique et devoir choisir entre ces deux là… c’est impossible pour moi ! Je considère que la beauté d’un livre, de part sa couverture est très important. Moi superficielle? Alors là : je plaide coupable ! Je ne sais pas vous, mais moi, avoir une bibliothèque avec des couvertures que je trouve affreuse, je ne pourrais vraiment pas. Cependant, avec des couvertures comme les deux bijoux ci-dessus : alors la, je vote pour !
Et vous quelle est votre plus belle couverture? 

Seuls les alligators vous entendront crier

Seuls les alligators vous entendront crier

 

Titre : Roman d’horreur – Seuls les alligators vous entendront crier
Auteur : Nadia Coste
Editeur : Scrineo
Prix : 12,90€
Nombre de page : 235 pages

 

Résumé :

Une classe de 3e d’un collège d’Orléans débarque en Louisiane. Ils ont une semaine pour visiter la Nouvelle-Orléans et ses abords. Mais dès leur arrivée, le voyage tourne au cauchemar : les tensions entre les élèves sont exacerbées par les esprits malfaisants, la faune hostile, et la disparition du mystérieux Monsieur Lestat, le professeur d’Histoire.

Sans savoir qu’une terrible malédiction vaudou pèse sur eux, les élèves s’enfoncent dans les marais du Bayou où les alligators les guettent…

Mon avis :

Je souhaite remercier Livraddict ainsi que les éditions Scrinéo pour leurs participations à ma lecture puisqu’il s’agit d’un partenariat. Les «Roman d’horreur» font partie d’une série de plusieurs ouvrages avec, pour chaque tomes, une histoire unique, de la même manière que les «Chair de poule» de R.L Stine. J’ai d’ailleurs découvert ces livres par «Vous allez adorer cette croisière sanglante» que j’avais eu part un autre partenariat sur Livraddict et que j’avais vraiment beaucoup aimé.

Quel élève n’aurait jamais rêvé de pouvoir aller aux USA grâce à un voyage scolaire ? C’est la chance qu’on ceux de 3eC d’un collège d’Orléan avec la découverte de la ville de la Nouvelle-Orléan en Louisiane pendant une semaine. Mais Justine, une des élèves, donne l’idée de visité un magasin ésotérique, mais mauvais comportement des collégiens font dégénéré la situation et les élèves ainsi que les professeurs sont chacun leur tour frappé par ce qui semblerait être une malédiction.

Dès le début du roman, l’auteur nous place face à une classe d’adolescent qui ont, pour la plupart, un comportement très agaçant, mais qui, cependant, colle totalement avec la façon d’être des jeunes de nos jours.

A cause de leurs actes désinvoltes et une attitude touristique irrespectueuse, les profs accompagnateurs ainsi que les élèves s’attirent les foudres d’une sorcière vaudou (mais je ne sais pas si j’emploi le bon terme : bref une demoiselle qui fait du vaudou) et c’est la que le cauchemar commence… Attaque d’objet inanimé et d’animaux à la base docile (je vais dorénavant me méfier des moineaux), invasion d’insectes, possession, et ce n’est que le début. C’est un voyage scolaire qui aurait du être paisible mais qui se transforme vite en un cauchemar.

Même si certains événements étaient prévisible, ma lecture n’en a pas été moins intéressante, car dans le fond, j’espèrais vraiment me tromper et arriver sur une scène moins douloureuse, mais non. L’auteur a été vraiment sadique jusqu’au bout avec nos personnages. Très vite les atrocités s’enchaînent, entre avoir une moue de dégoût et me demandé ce qu’il pourrait y avoir de pire, j’ai passé de long moments à frissonner pour ce que vivait les protagonistes.

Je vous avoue que j’ai été impressionner par la rapidité à laquelle j’ai terminé ma lecture. Ce livre se lit vraiment très rapidement, et on entre facilement dans l’histoire. Le langage est simple mais recherché et le texte est vraiment bien travaillé. D’ailleurs, je me serais vraiment cru en Louisiane avec les élèves.

En tout cas, ce livre m’a donner envie de sortir les autres tomes de cette série que j’ai dans ma PAL, ce n’est pas un coup de cœur mais une lecture très appréciable.

Les feux de la PAL #36

Les feux de la PAL #36

« C’est lundi, que lisez-vous » est un rendez-vous repris par Galleane, initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Le but étant de présenté les lectures de la semaine précédente, les lecture actuelles et à venir. Je participe à ce rendez-vous hebdomadaire en y ajoutant ma petite touche perso : en changeant juste le titre et en incluant d’autres petites catégories afin d’étoffer mon article. Petite précision, ce n’est pas parce qu’un livre est intégré à « dernièrement » que je l’ai terminé 😉 c’est juste que je l’ai lu dans la semaine qui est passé.

Mes chères loutres,

Je crois que la semaine passé n’aura jamais été aussi mouvementé depuis un long moment. Je vous avoue que la fatigue m’assaille, sont en cause les nuits blanches qui m’ont pris d’assaut à plusieurs reprises suivit des longs moments de sommeil (jusqu’à 11h quand même à ce stade ce n’est plus dormir mais faire un coma !). J’ai eu aussi une ou deux journées ou il a été difficile pour moi de publier, d’une part car je voulais profité de mon passage chez ma mère, d’autre part pour quelques mauvaises nouvelles qui ont chacune entamé ma bonne humeur. Mais ne vous en faite pas, je me remets vite d’aplomb et ce n’est pas ces moments qui vont m’abattre.

Vos nombreux commentaires sur le précédent épisode des « Feux de la PAL » ainsi que sur le « Top Ten Tuesday » m’a énormément fait plaisir. Je ne sais pas si vous imaginez la teneur des émotions que vous m’avez fait. Chaque fois que je recevais un commentaire, je ne pouvais m’empêcher de glousser comme une dinde en m’extasiant « un autreeeee mais c’est formidable !!!!!!!! » J’en suis encore aujourd’hui toute retourné !

Côté lecture, vous constaterez qu’il y a une énorme progression, j’ai finis mon livre en cours ainsi qu’un manga et j’en ai commencé un nouveau. Espérons que ce dernier soit tout aussi prenant que celui que j’ai terminé précédemment. En sommes, si on ajoute tout, la semaine dernière à été bonne et j’en suis bien contente. Sur ces derniers mots, je vous laisse profiter du rendez-vous.

Papouille,

Maman Loutre

 

 

La chronique c’est par ici

 

 

 

Résumé :

Qui est-il?
A-t-il conscience de l’alchimie qui nous lie?
Son regard me brûle, m’électrise, m’enivre. Il en est presque insupportable. L’arrivé d’Ordan a bouleversé ma vie. Les disparitions. Les suspicions. Il n’est pas ici par hasard. J’en ai la certitude à présent. Les sentiments et les mots se bousculent en moi, sans ordre ni raison. Je donnerais n’importe quoi pour remonter le temps. Mais je dois entendre la vérité, même si elle m’effraie.

Résumé : 

Dans un monde ravagé par des titans mangeurs d’homme, les rares survivants de l’Humanité n’ont d’autre choix pour survivre que de se barricader dans une cité-forteresse. Même s’ils n’ont pas reçu d’attaque de titans sur leur ville depuis plus de cent ans, Eren et Mikasa vont pourtant être témoin de la mort de leur mère lorsque qu’un titan plus grand que les précédents apparaît pour détruire le mur : le Titan colossal. Eren décide alors de prendre sa revanche et de tous les tuer en entrant dans l’escouade d’exploration qui n’est autre que la section d’élite des soldats de l’humanité.

Un avis de passage : 

« Attack on Titan » est un anime dont j’ai eu l’opportunité de visionné l’année dernière. Cependant, j’ai décidé de la reprendre, je vous avoue que les quatre épisodes que j’ai vue m’ont rappelé pourquoi j’avais tant apprécié la première fois. Dès le première épisode, j’ai eu les larmes aux yeux et j’ai été touché par la détermination d’Eren. On se sent proche de ce personnage et on a envie qu’il réussisse. J’ai hâte de continuer mon visionnage !

 

Résumé : 

Internée contre son gré, Babydoll n’a toutefois pas perdu la volonté de vivre. Déterminée à se battre pour recouvrer sa liberté, elle pousse quatre autres jeunes filles — Rocket la grande gueule, Blondie la débrouillarde, Amber la fidèle des fidèles et Sweet Pea toujours hésitante — à se regrouper pour tenter d’échapper à leur destin terrifiant, à la merci de leurs geôliers, Blue, Madame Gorski et le High Roller. Entraînées par Babydoll, les filles engagent une bataille fantastique contre l’univers fantastique, des samouraïs aux serpents, avec un arsenal virtuel à leur disposition. Ensemble, elles doivent décider de ce qu’elles sont prêtes à sacrifier pour rester en vie. Mais, avec l’aide d’un Sage, leur incroyable voyage — s’il réussit —les conduira à la liberté.

Un avis de passage : 

Sortie en 2011, je me rends compte que je l’ai vue très rapidement. Le réalisateur nous offre un film et un monde dans lequel nous voyageons avec une grande facilité et surtout beaucoup de douleur. Je reste toujours autant scotché face à la tournure de l’histoire et son aboutissement. Un très bon moment passé devant.

.

Résumé :

Cloud Strife, ex-soldat, décide de s’isoler de ses anciens compagnons pour lutter contre les souvenirs de son passé, seul. Cependant, quand il se fait attaquer par le gang de Kadaj, Loz, et Yazoo, qui recherchent leur « Mère » pour commencer leur « Réunion », Cloud va devoir plus que jamais affronter les souvenirs qui le tourmentent.

.

Un avis de passage :

Je pense que je n’ai pas besoin de vous présenter le film et encore moins les jeux. De mon point de vue, « Advent Children » reste le meilleur film des « Final Fantasy » et un énorme coup de coeur me concernant.

.

Résumé : 

Annie Reed, journaliste, s’émeut quand elle entend à la radio l’histoire de Sam Baldwin. Touchée par cette histoire, elle tente d’entrer en contact avec ce dernier, malgré l’approche de son mariage avec Walter et la distance qui sépare Seattle de Baltimore. C’est le début d’une course à l’amour.

.

.

Un avis de passage : 

Lorsque j’ai vue ce film sur Netflix, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion, après avoir vue « Vous avez un message » avec les deux même acteurs principaux (Tom Hanks et Meg Ryan) je me suis dis que je ne pouvais qu’apprécier. Pour tout vous avouer, non je n’ai pas « apprécier », je pense qu’il n’y a pas de mot pour décrire le boum qu’à fait mon coeur devant cette romance ! (vous avez eu peur avouer !) Bref, nouveau coup de foudre !

Et je danse aussi

Et je danse aussi

 

Titre :  Et je danse aussi
Auteur : Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat
Editeur : Pocket
Prix : 6,95€
Nombre de pages : 311 pages

 

 

Résumé :

La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins. Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre. Jusqu’au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets… Ce livre va vous donner envie de chanter, d’écrire des mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes, d’écouter le Jeu des Mille Euros, de courir après des poussins perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terrasse. Ce livre va vous donner envie d’aimer. Et de danser, aussi !

Mon avis :

Ce livre m’a été offert par un ami revenant de vacance au mois de février. Je vous avoue que je ne pensais pas le sortir aussi vite de ma PAL, mais, lorsque je suis allé dépanné pour un déménagement, je l’avais pris « au cas où » avec moi. Très bonne idée, puisque c’est ce jour que j’ai entamé ma lecture, bien qu’une pause d’environs deux semaines a été faite après, j’ai quand même réussi à terminer de le lire ce mois-ci.

Pierre-Marie, auteur de grande notoriété reçoit un matin une mystérieuse enveloppe de la part d’une certaine Adeline Parmelan, pensant à un manuscrit et n’ayant qu’une adresse mail au dos de l’enveloppe, il décide d’envoyé un court message afin de prévenir qu’il n’ouvrirait pas le dit courrier. Cependant, une correspondance s’installe autour des deux personnages bien que le mystère de l’enveloppe reste tout entier pendant une grande partie de la lecture.

Dès les premières pages, j’ai été complètement absorbé par ma lecture. Ecrite sous forme de mail échangé entre les différents personnages, nous apprenons petit à petit que le virtuel peut avoir beaucoup plus d’impact qu’on ne le pense. Petit à petit une relation amicale entre Pierre-Marie et Adeline s’installe, le doute sur la véritable identité de cette dernière aussi, des petits indices, des pistes, serait-ce possible alors ? Un passé qui refait surface, la douleur qui va de pair et un espoir…

Je me suis énormément attaché aux deux personnages principales. Autant Pierre-Marie m’a fait rire par ses réactions parfois un peu cliché d’homme, autant je me suis senti très proche d’Adeline et de son complexe sur son poids. Il y a aussi Max et Josy, un couple d’ami de notre auteur, autant l’un me faisait rire, parfois réfléchir, autant l’autre me donnait envie de lui mettre une mandale avec le livre. Lisbeth, concernant ce personnage, je suis assez mitigé, au tout début, je l’apprécier plus ou moins. Disons que je n’avais rien contre elle, mais à partir de son « mon tigre », je n’avais qu’une envie, la transformer en hachi parmentier. J’avoue ne pas comprendre ces femmes (et hommes) qui s’auto-qualifie de couple à partir du moment où il y a eu une galipette de faite… Mais elle, elle en tient une couche la Lisbeth. Il y a aussi Gloria et Oliver qui sont très sympathique, la première est attachante, le second est loyal.

A propos du style d’écriture, j’ai un peu été perturber par ce côté « échange de mail » donc de point de vue, mais plus les pages tournaient et plus je m’y accrochais. Moi qui n’aime pas énormément les changements de point de vue, j’ai été complètement happé par les mots, les phrases, les échanges, les pages et jusqu’au point final.

Il n’empêche que les auteurs ont quand même été bien sadique. Ceux qui le liront comprendront pourquoi très simplement. A plusieurs reprises, je me suis surprise à avoir les larmes aux yeux, à sentir mon cœur battre plus fort, à espérer encore et encore pour qu’à la fin… je garde le mystère. En bref, il s’agit ici d’un très bon livre qui nous fait passé un moment agréable et attendrissant. Je ne peux que vous conseillez ce jolie coup de cœur !

Throwback Thursday #2

Throwback Thursday #2

Initié sur Instagram et repris par Bettie Rose Books, ce rendez-vous hebdomadaire consiste à partager une lecture correspondant au thème donné et ainsi permettre de faire découvrir nos livres en les sortant du placard mais aussi (et surtout) de parler avec grand plaisir de notre sujet favoris : la lecture. Connu grâce au blog de Lilichat.

Le thème de la semaine est : un pavé de plus de 500 pages

Mon choix : Les larmes rouges – Georgia Caldera (768 pages)

« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité. Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

 

Voici un thème plutôt intéressant. Comme je n’ai pas lu beaucoup de gros pavé, j’ai vraiment du fouiller à fond dans mes livres lus sur livraddict ! J’en ai trouvé quelques uns mais il fallait à présent n’en sélectionné qu’un, j’ai alors opté pour un coup de coeur que j’avais eu. Grâce à mon amie Amandine, j’ai eu la chance d’acquérir le tome 2 et 3 de la série mais qui sont encore actuellement dans ma PAL.

Petite anecdote : j’ai connu ce livre au Salon du Livre de Paris en 2015. Avec Allison de BookPlaisir, nous avions décidé de le prendre et de nous placé dans la file d’attente de la dédicace de l’auteur. Au début, j’ai même eu du mal à lui dire « Bonjour » mais elle a brisé la glace en me complimentant sur mes ongles en nail art Pokémon, ce qui m’a tout de suite mis à l’aise.

 

Sans donjon ni dragon

Sans donjon ni dragon

 

Titre : Sans donjon Ni dragon
Auteur : Olivier Boile
Editeur : Nestiveqnen édition
Prix : 19€
Nombre de page : 276 pages

 

 

Résumé :

Lorsqu’ils font une halte bien méritée dans une cité en ruine, les rois Mages tombent sur trois individus qui leur ressemblent comme des frères. À ceci près que leurs intentions sont bien moins louables…

Alors qu’elle se morfond dans le château de son père, la jeune princesse attend la visite de son « doux chevalier ». Reste à savoir si ses amis mercenaires se contenteront d’une simple visite de courtoisie…

Quand Attila parvient sous les remparts de Paris, il ne s’attend pas à une quelconque résistance. C’est sans compter sur WonderGen – que l’Histoire retiendra sous le nom de sainte Geneviève…

Un recueil garanti sans donjon ni dragon ! Mais avec quand même des trolls, des vampires, des héros mythiques, de la magie… et la fin du monde !

Mon avis :

Tout d’abord, je souhaite remercier Livraddict ainsi que les éditions Nestiveqnen pour ce partenariat. Lorsque j’ai vu le livre dans la liste proposé, j’ai tout de suite eu un coup de cœur pour le résumé qui est très alléchant, puis pour la couverture assez unique : un chevalier en armure posé contre une moto… c’est assez atypique non ? Bon, les plus pointilleux d’entre vous me diront que c’est « un prince charmant » mais on sait tous ici que les princes charmants n’existent que dans le rayon biscuit des magasins.

Lorsque j’ai été sélectionné, j’étais vraiment heureuse, mais ma joie n’a été que de courte durée. Je n’irais pas jusqu’à dire que je n’ai pas aimé ma lecture. Mais ça n’a pas été l’éclate non plus. Ce livre sera malheureusement classé dans ceux qui ont été juste lu et sans plus.

Dans ce recueil hors norme, l’auteur navigue entre plusieurs époques, peuples et personnages mythiques tel que César, Attila ou Zeus, et ce n’est qu’un échantillon cité ! Bien que l’originalité des différentes nouvelles soit un véritable point positif, le style d’écriture d’Olivier Boile ne m’a cependant pas conquise. Je me suis retrouvé plusieurs fois à regarder ce qu’il me restait à lire de chaque histoires en soupirant. Néanmoins, ça n’a pas été le cas pour toutes, ce qui est assez étonnant en y repensant. Par exemple pour « Geneviève versus Attila » j’ai été complètement happé par le récit ! De plus, la façon dont l’auteur à revisité l’Histoire est très intéressante et il m’est régulièrement arrivé de me demander «et pourquoi pas ?»

En bref, il s’agit d’une lecture relativement agréable mais pas exceptionnelle ce qui ne m’empêche pas d’être, du coup, curieuse des différents ouvrages qu’a fait l’auteur.

Top Ten Tuesday #48

Top Ten Tuesday #48

« Top ten Tuesday » est un rendez-vous hebdomadaire organisé par Frogzine et initialement créer par The Broke and the Bookish. Il consiste à faire une liste selon un thème prédéfini, bref ça peut se comparer à un podium « les dix meilleurs » si vous voyez ce que je veux dire. Même si certains thèmes peuvent avoir l’air redondant, j’aime y répondre toutes les semaines.

Le thème de la semaine : les 10 livres avec un réelle leçon de vie derrière

Cette semaine, j’ai décidé d’inclure un onzième livre en « bonus » car chaque titre sélectionné reflète le titre, et il fallait donc absolument que je les mette tous =)