Les Feux de la PAL #43

Les Feux de la PAL #43

 

« C’est lundi, que lisez-vous » est un rendez-vous repris par Galleane, initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Le but étant de présenté les lectures de la semaine précédente, les lecture actuelles et à venir. Je participe à ce rendez-vous hebdomadaire en y ajoutant ma petite touche perso : en changeant juste le titre et en incluant d’autres petites catégories afin d’étoffer mon article. Petite précision, ce n’est pas parce qu’un livre est intégré à « dernièrement » que je l’ai terminé 😉 c’est juste que je l’ai lu dans la semaine qui est passé.

Mes Chère petites Loutres,

une nouvelle semaine commence, j’espère sincèrement qu’elle sera meilleure que la précédente. Après les drames qui sont survenue : l’attentat de Carcassonne et la violence envers les étudiants de la fac de Montpellier, j’ai peur, non pas de sortir ou autre, mais de la façon dont tourne le monde depuis quelques années. Peur, mais aussi honte. J’en ai mal au ventre, mal au coeur, mal à l’âme. C’est dans ces moments la que la présence de mon mari-presque-tout-neuf et son soutient sont si précieux. Il sait à quel point ce genre d’événements m’affecte émotionnellement. C’est aussi dans ces moments la que les livres sont si important pour moi, ils me permettent d’oublier, de déconnecter, de m’évader et surtout, ils m’apaisent.

La semaine dernière, j’ai réussi à vous partager quelques rendez-vous dont le Top Ten Tuesday et les Throwback Thursday, pas encore de chronique, mais j’ai commencé à en écrire, je croise les doigts pour réussir à les terminé et vous les publier dans la semaine ! En attendant, place aux feu de la PAL !

Bisous, Tendresse et Chocolat,

Votre dévouée Maman Loutre

 

 

Résumé : 

Elle est libre. Elle offre son corps sans façons. Et pourtant, à chaque histoire d’amour, elle s’affole et s’enfuit toujours la première.
Il est ardent, entier, généreux. Mais les femmes qu’il célèbre s’étiolent les unes après les autres.
Ces deux-là vont s’aimer. Il y a des jours, il y a des nuits. Le bonheur suffocant. Le plaisir. Le doute. L’attente. Mais en eux, invisibles et pesantes, des ombres se lèvent et murmurent : J’étais là avant.
Des mères qui les ont aimés ou trahis, qui ont rêvé, souffert, espéré. Des mères qui vivent encore en eux et les empêchent d’aimer. On n’est jamais tout seul dans une histoire d’amour.
On est tous les autres et toutes les autres qui ont aimé avant nous.
J’étais là avant est le roman d’une femme qui se libère de ses démons. Qui nous libère de nos démons…

En cours – 40%

 

 

 

 

Résumé :

Hanté par un secret, Ben Thomas cherche sa rédemption en transformant radicalement la vie de sept personnes qu’il ne connaît pas. Une fois son plan mis en place, plus rien ne pourra l’arrêter. C’est tout du moins ce qu’il croit. Mais Ben n’avait pas prévu qu’il tomberait amoureux de l’une de ces personnes et que c’est elle qui va le transformer…

 

Un avis de passage :

J’ai pour habitude de donner mon avis principalement sur les livres, les films étant plus complexe. Cependant, je ne pouvais pas avoir vue ce film sans vous partager mon avis. Pendant toute la durée du film nous suivons un certain « Ben Thomas » qui ne s’appelle pas vraiment « Ben », apparemment agent du fisc, il va à la rencontre de plusieurs personnes afin de changer radicalement leurs vies.
Il y a beaucoup de moment clef à travers le visionnage, beaucoup de séquence émotion, car dès les premières minutes, je me suis mise à avoir les larmes aux yeux.
Au fur et à mesure de notre avancé, nous continuons à nous attachez aux différents personnages jusqu’au final qui m’a, personnellement, laissé bouche bée.
Aucun regret de l’avoir vue, et je compte bien le revoir !

Une reprise du groupe « T.A.T.U » que j’apprécie énormément. Je préfère même celle-ci à l’original. Dernièrement, j’écoute beaucoup de musique dans le style rock, punk, métal etc La musique permet de mettre une forme à ce que je ressens émotionnellement surtout dans les « jours sans ».

Depuis le temps, vous devez savoir que j’aime énormément les animes. J’ai connu Mermaid Melody un peu par hasard, puis plus tard une amie qui en est fan m’a envoyé plein de lien pour les chansons et j’avoue que j’aime énormément. Ok c’est un peu « cul-cul-la-prâline » mais bon c’est mon côté fleur bleue qui ressort

Je pouvais décemment pas terminer ce rendez-vous sans une vidéo de Parole de Chat ! Un petit bijou qui m’a valu de gros fou rire avec mon-mari-presque-tout-neuf ! « face de gnouk » , « alors, ta pas manger ton bol de caillou c’matin? » , « face de cul d’tétine »

14 réactions au sujet de « Les Feux de la PAL #43 »

  1. C’est forcément difficile ces périodes d’attentats. Je me souviens encore de l’état dans lequel on était après ceux de Paris. J’espère que tes lectures pourront te réconforter et te divertir. Bonne semaine en leur compagnie.

    1. Merci de ton passage
      Oh oui, chaque fois j’ai l’impression qu’on passe un cap supplémentaire dans la cruauté humaine =/
      Les livres sont les meilleurs compagnon dans ces moments-là
      Bonne semaine de lecture à toi aussi <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *