Encre éphémère

Encre éphémère

 

 

Titre :  Encore éphémère
Auteur : Emmanuelle Lagadec
Editeur : Sharon Kena Edition
Prix : 12€
Nombre de pages : 196 pages

 

 

Résumé :

Qui est-il? A-t-il conscience de l’alchimie qui nous lie? Son regard me brûle, m’électrise, m’enivre. Il en est presque insupportable. L’arrivé d’Ordan a bouleversé ma vie. Les disparitions. Les suspicions. Il n’est pas ici par hasard. J’en ai la certitude à présent. Les sentiments et les mots se bousculent en moi, sans ordre ni raison. Je donnerais n’importe quoi pour remonter le temps. Mais je dois entendre la vérité, même si elle m’effraie.

Mon avis :

Courant février, j’ai enfin pu me procurer le dernier livre d’Emmanuelle Lagadec, j’étais tellement heureuse de pouvoir le tenir entre mes mains que je n’ai pas réussi à le lire tout de suite. A peine acquis, je ne pouvais m’empêcher de me dire «et quand il sera fini ? et pendant la lecture ? et après ? » . Et au final, il y a peu, j’ai sauté le pas et j’ai entamer mon voyage auprès des personnages.

Ordan arrive dans un camp de vacance dans lequel travail Katell, une jeune femme très particulière pour notre envoûtant et mystérieux « jeune » homme. Très vite, une forte attirance les font graviter l’un vers l’autre et cela, Katell en ressent un mélange de curiosité et de peur. Qui est-il ? Comment peut-il lui faire un tel effet alors qu’ils ne se connaissent pas ?

Durant toute l’histoire, j’ai été émerveiller par le travail d’Emmanuelle, et je ne dis pas ça uniquement parce que j’aime tous ses livres, que c’est une auteure dont j’admire le talent et qui est adorable, mais surtout parce qu’on voit que ses personnages sont recherchés, chaque élément à sa place, chaque détail est là entièrement. Il n’y a pas de demi-mesure.

Dans les premières pages, j’ai été étreinte par la peur : et si je ne retrouvais pas le style de l’auteur ? Et si je n’aimais pas l’histoire ? Tellement de chose qui pouvait être possible. Mais le fait est, qu’Emmanuelle améliore son écriture à chaque roman. On reconnaît sans soucis ses textes, ses mots, sa magie. Parce que oui, quand on lit ses livres : c’est magique, c’est féérique, c’est merveilleux.

Grâce à « Encre éphémère » pendant un moment, j’ai oublié mes tracas, mes soucis et je n’étais qu’avec Ordan et Katell. Un grand merci à Emmanuelle pour ce sublime roman qui m’a, une fois encore, envoûtée par sa qualité. C’est plus qu’un coup de cœur pour moi : c’est une rencontre exceptionnelle ! Coup de foudre !

2 réactions au sujet de « Encre éphémère »

    1. Vraiment très heureuse de t’avoir donné envie ! Si tu as l’occasion n’hésite vraiment pas et viens me donné ton avis 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *