Archives de
Jour : 12 juin 2019

Le livre de la mort

Le livre de la mort

 

Titre : Le livre de la mort
Auteur : Anonyme
Editeur : Le livre de poche
Nombre de pages : 504 pages

 

 

Résumé :

Officiellement mort, le Bourbon Kid, le tueur le plus impitoyable que la terre ait jamais portée, devrait, pour sa part, pouvoir aspirer à des jours heureux en compagnie de Beth, son amour de jeunesse enfin retrouvé. Encore faudrait-il que sa nouvelle identité reste secrète, sans quoi ses nombreuses victimes et ses ennemis, plus nombreux encore, pourraient bien s’unir pour élaborer une terrible vengeance. Mais quand Beth est kidnappée et qu’il s’avère être le seul à pouvoir sauver la petite ville de Santa Mondega d’un terrible bain de sang, le Bourbon Kid n’a plus qu’une solution : revenir d’entre les morts. Plus sauvage et impitoyable que jamais.

Mon avis :

Quitte à avoir débuté la série du Bourbon Kid, autant continuer sur ma lancé. C’est donc avec entrain que j’ai commencé ce nouveau tome. Et bien sur, je me suis retrouvé comme une idiote lorsque j’ai tilté qu’il s’agissait du tome 4 et non du 3… Mais ma lecture n’en a pas été très affecté. Il n’y a qu’un élément qui m’a échappé et que je comprendrais donc, quand j’aurais rattrapé le tome que j’ai loupé.

Alors que Beth est kidnappé, le Bourbond Kid n’a d’autre choix que de passer un pacte avec le diable afin de la sauver. Toujours en compagnie de Dante, Kacy et sans oublié exécrable Sanchez , les forces du mal n’ont qu’à bien se tenir car notre tueur en série est de retour, plus impitoyable que jamais. Et il n’a qu’une envie : détruire tout ce qu’il y aura sur son passage.

Encore une fois, on se retrouve plongé dans une guerre sans pitié et sanguinaire. Dans le second tome, nous avons découvert Beth, cette dernière a été un peu la boulette niveau personnage puisque les sous-fifre de Ramses Gaïus n’ont, à priori, eu aucun mal à l’emmener pour la séquestrer (de façon certes un peu brutal).

L’auteur nous balade au gré des combats avec cet humour dont il est maître. Un épisode des plus jubilatoire vue sa fin qui m’a grandement satisfaite. Toujours avec des personnages plus coloré les uns que les autres qui nous font sourire et frémir. Une soif de violence qui s’immisce en nous et on ne peut qu’en demander plus !