Archives de
Mois : octobre 2017

Les Feux de la PAL #40

Les Feux de la PAL #40

« C’est lundi, que lisez-vous » est un rendez-vous repris par Galleane, initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Le but étant de présenté les lectures de la semaine précédente, les lecture actuelles et à venir. Je participe à ce rendez-vous hebdomadaire en y ajoutant ma petite touche perso : en changeant juste le titre et en incluant d’autres petites catégories afin d’étoffer mon article. Petite précision, ce n’est pas parce qu’un livre est intégré à « dernièrement » que je l’ai terminé 😉 c’est juste que je l’ai lu dans la semaine qui est passé.

 

Mes Chères Loutres,

Comme vous l’avez peut-être remarqué, le blog tourne au ralenti. En effet, du à un vie personnel plate, morne et absolument sans couleur, ma motivation s’est petit à petit égrainer ! Mais n’ayez crainte ! Maman Loutre va vite reprendre du service, j’ai commencé tout doucement par le bilan du mois de Septembre qui fut, ma foi, très bon malgré la panne qui me ronge encore, puis par un « Throwback Thursday » de chez Bettie Rose Book et enfin, comme vous pouvez le constaté, un nouveau « Les Feux de la PAL ». Bon, évidemment, j’aimerais énormément vous poster de nouvelles chroniques, d’ailleurs, j’en ai deux écrites au brouillon, il ne me reste plus qu’à les taper à l’ordi et je pourrais enfin vous les poster ! Mais ça va arriver !

Bisous, tendresse et chocolat.

Maman Loutre

 

 

Chronique en cours

 

 

 

 

 

 

 

Chronique à la fin des 6 épisodes !

 

 

 

 

 

Résumé :

John et Savannah tombent amoureux dès le premier regard, sur une plage de Caroline du Nord.

Étudiante libre et passionnée, elle est prête à se laisser porter par le destin. Soldat dévoué à sa patrie, il n’est là que le temps d’une permission.

Après deux semaines d’une romance sans nuage, le jeune couple se sépare, se promettant de s’écrire jusqu’aux prochaines retrouvailles. S’ensuit une correspondance enflammée, dans laquelle chacun laisse libre cours à ses fantasmes et à ses sentiments. Les amoureux n’ont désormais qu’une hâte : se revoir et bâtir un avenir ensemble.

Mais une menace de guerre vient soudain assombrir le monde, balayant toutes leurs certitudes…

En cours – 24 %

 

 

 

Un petit kiff du moment ! Je suis tomber complètement par hasard sur cette vidéo et depuis je la garde en tête ! Un pure moment de folie et de bonheur musicale !

 

Je ne pouvais pas vous faire cet article sans vous mettre un générique d’un de mes animes préférés ! Ils s’agit ici de Fairy Tail et d’un arc spécial. Bon visionnage !

 

Et enfin pour terminé en beauté ! Voici la troisième vidéo « Les gros mots » de Parole de Chat ! Je me prends toujours autant des fous rires dessus, et comme vous pouvez l’imaginer… je la connais par coeur !

Throwback Thursday #6

Throwback Thursday #6

 

Initié sur Instagram et repris par Bettie Rose Books, ce rendez-vous hebdomadaire consiste à partager une lecture correspondant au thème donné et ainsi permettre de faire découvrir nos livres en les sortant du placard mais aussi (et surtout) de parler avec grand plaisir de notre sujet favoris : la lecture. Connu grâce au blog de Lilichat.

Le thème de la semaine : Comme un air d’automne

 

 

« Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu’importe ? / Au fond de l’inconnu, pour trouver du nouveau ! »
Ces vers du « Voyage » éclairent à eux seuls l’entreprise du poète. Esprit vagabond, toujours mobile, Baudelaire explore les dédales de la conscience. Il atteint tantôt à l’extase, tantôt se perd dans les abîmes du péché. À travers ses poèmes, il nous fait partager le drame qui se joue en lui et qui n’est autre que la tragédie humaine. Baudelaire, premier poète moderne, donne à la poésie sa véritable dimension : exprimer, par-delà les mots, ce vertige absolu qui s’empare de l’âme. Tout chez lui, en lui affirme la nécessité de la souffrance, la fatalité du péché. Tout traduit en lui une âme profondément troublée mais charitable. Baudelaire fait des Fleurs du Mal un immense poème de la vie et du monde.

 

Voilà quelques années que j’ai lu ce livre. Mais tellement de souvenir. Même si le classique n’est pas un genre que je lis régulièrement, il fait partie de ceux qui m’apportent le plus de plaisir. Avec ses couleurs orangés, « Les fleurs du mal » se sont parfaitement marié à la saison automnale de ma lecture. Vous le montrer aujourd’hui me donne envie de le relire !

Septembre 2017

Septembre 2017

Nombre de livres lus : 4 romans – 1 manga
Nombre de pages lues : 941 pages

La ligne verte épisode 1 (94 pages)
La ligne verte épisode 2 (96 pages)
La ligne verte épisode 3 (96 pages)
Drakengard tome 1 (196 pages)
Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie (459 pages)

 

Acquisition :

Cadeau : 1
Le premier miracle (Gilles Legardinier)
Merci Jonas !